mon forum à moi pour mes tests personnels (code CSS, HTML) mais aussi graphisme et stockage de RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Batârde vs pur race (asher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:26

Rituel dominical : me rendre chez ma mère. Je n'y manque jamais, même avec la plus terrible des gueules de bois. Je ne peux pas me résoudre à ne pas appeler ni voir ma mère. C'est bien trop essentiel voir vital à mes yeux pour cela. Je suis un fils à maman, irrémédiablement. Luke et Damian se foutent de ma gueule depuis près de vingt ans à cause de ça. Pas une journée ne passe sans que j'ai le moindre contact avec celle qui m'a donné la vie, celle que je dois partager avec mes frères et sœurs et, en plus de tout cela, une demie soeur fruit d'une infidélité. Maxyne, c'est son prénom. Maman n'a jamais voulu l'élever ni entendre parler de son existence. Quand j'ai appris la sienne et sa situation, j'ai eu besoin de l'aider parce qu'après tout, c'est la famille mais parfois, je le regrette car elle vit sous le même toit que ma mère et pas moi. Je vis avec Damian, tout près du bureau, c'est plus pratique. Je pousse la porte d'entrée de la maison familiale sans m'annoncer car après tout, je suis chez moi. Je me débarrasse de mes pompes alors que mon petit frère file en courant au skate parc, m'ignorant totalement, trop pressé. J'appelle ma mère. Cette dernière arrive avec empressement et se rue dans mes bras. Elle caresse mes cheveux pour les aplatir sur mon crâne malgré le gel que j'ai mis et ajuste le col de mon polo. « Tu m'a manqué, mon bébé » s'exclame-t-elle. J'ai beau avoir vingt neuf ans, je suis toujours son bébé et ça ne me dérange pas. Elle me demande si je veux du café, des gâteaux et tout ce que je pourrais vouloir à une heure matinale. J'accepte tout et la suit dans la cuisine. Lorsque mon père me voit, je le salue mais il s'en va, sans un mot, tirant une gueule de six pieds de long. Il me déteste, il déteste mon métier, il déteste ma relation avec sa femme. Ma mère me parle de ma sœur aînée, partie et de mon frère aîné, qui dort encore. Pas de Maxyne si bien que je demande : « Elle est où la bâtarde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:29

Elle était rentrée chez sa mère pour la nuit. Depuis que son supérieur avait accepté de la former pour la brigade criminelle, deux semaines auparavant, Maxyne vivait sur un petit nuage. Elle était rentrée heureuse à la demeure familiale des Monroe. Elle ne s'y était jamais sentie à l'aise mais y vivre lui avait éviter de payer un loyer mais surtout la possibilité d'économiser pour la moto qu'elle montait désormais dignement. Elle leur avait parlé de sa promotion et sous les regards accusateurs de sa mère, Maxyne avait décidé de partir, de quitter enfin le nid familiale. La brune était le portrait craché de son père, le même physique, le même métier, les mêmes rêves, trop de facteurs qui rappelait à la mère Monroe son adultère, sa faiblesse. Deux semaines qu'elle était partie, bien que la plupart de ces affaires étaient encore chez les Monroe.

Comme tous les matins, Maxyne était partie faire son jogging, elle s'était levée aux aurores pour enfiler sa tenue de sport, nicher ses écouteurs dans les oreilles avant de partir faire le tour du quartier, les cheveux relevés en une queue de cheval haute. Le volume au maximum, elle évacuait toute sa frustration, toutes ses idées noires. Elle revient à la maison une bonne demi-heure plus tard, suffisamment à temps pour apercevoir sa mère enlaçait Asher, son demi-frère. Le fils prodigue était de retour à la maison, du moins pour la matinée. Malgré tout ses efforts, elle ne comprenait pas ce favoritisme qu'il y avait pour ce playboy vendeur de pornographie. Elle était au service de la justice et quoiqu'elle fasse, elle restait le mouton noir. Maxyne ne pouvait s'empêcher d'être un peu jalouse de son demi-frère, du moins plus que du reste de la fratrie. Alors entre eux, c'était toujours comme chien et chat. Mais pourtant, la jeune fille n'oublierait jamais comment Asher avait convaincu sa mère de la recueillir, lui évitant une fin d'adolescence en famille d'accueil ou pire. Elle s'approcha, doucement sans se faire remarquer et les suivit de loin dans la cuisine, là où le petit déjeuner les attendait. " Elle est où la bâtarde ? " Il commençait fort, Maxyne soupira en rentrant dans la pièce. Elle déposa son iphone sur la table avant de s'asseoir en face de lui sous le regard exaspéré de sa mère, trop triste d'être interrompu dans ce moment mère-fils. " La bâtarde est juste là " Elle se servit un verre de jus d'orange et attrapa un croissant dans la corbeille à viennoiserie. Elle était affamée. " Mais, je vais bien Ash'. Merci de demander. " Elle remit une mèche de ses cheveux en place et bu une grande gorgée de son jus d'orange. " Heureuse de voir que tu as suffisamment les pieds sur terre pour encore trouver le chemin de la maison " le taquina-t-elle. A voir sa tête, elle se doutait que la nuit avait été longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:31

Maxyne entre dans la pièce à l'instant où j'interroge notre mère sur sa localisation. Quand on parle du loup, le voici qui pointe le bout de sa queue. Maxyne, la flic, Maxyne, la bâtarde, Maxyne, à des milles lieux de moi et pourtant, je ressens un sentiment fraternel à son égard malgré nos relations compliquées, au même titre qu'avec mon autre sœur qui n'est pas demie, elle. Je l'observe se servir à boire comme à manger alors que ma mère se détache de moi, paraissant agacée. « Tu fais comme chez toi, toi », je réplique sur un ton rustre alors qu'elle me reproche de ne pas demander comment elle se porte. Je hausse des épaules alors qu'une nouvelle critique fuse, déclenchant un petit rire amusé entre mes lèvres. « Encore heureux, je l'ai acheté, cette baraque ». C'est vrai. Mes parents n'ont jamais manqués d'argent, pourtant, ils ne pouvaient pas s'offrir LA maison de leur rêve même s'ils avaient déjà une maison qui puait le luxe, avant. Avec mon cachet, j'ai pu leur payer celle que ma mère convoitait mais plus que tout, mon loft à moi. Il y a un demi mensonge dans les propos de Maxyne car souvent, je reviens dormir là, après avoir passé des soirées avec ma mère. Cela arrive une ou deux fois par semaine, quand je rentre bredouille d'une soirée de chasse. « Tu es tellement frustrée de ne pas te faire tirer que t'es obligée de te montrer désobligeante, c'est dingue », je proclame en levant les yeux au ciel. Je m'empare d'une viennoiserie et croque dedans avant de compléter, la bouche pleine, alors que ma mère observe sa fille, moqueuse : « Pas ma faute si t'es moche, Max »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:31

Il était là, installer en face d'elle avec son sourire suffisant. Elle n'avait qu'une envie lui faire ravaler. Depuis, qu'elle avait rejoint les Monroe, les rapports entre Asher et elle avaient toujours été en dents de scie. Ils ne pouvaient s'empêcher de s'asticoter, mais au fond, elle était heureuse d'avoir un frère. Même si parfois, il était juste insupportable. Alors qu'elle se servait un petit-déjeuner copieux, composé d'un jus d'orange et de viennoiseries, elle commença les joutes verbales sous l'oeil agacée de la matriarche. Elle haussa les épaules nonchalamment lorsqu'il lui reprocha d'être trop à ses aises et de manger à sa faim. Décidément, il n'était pas en forme ce matin, elle s'attendait à mieux de sa part. Affamée, elle croqua dans son croissant avant de lui faire une remarque sur son état, ce qui eut pour effet de le faire rire. Il en profita d'ailleurs pour lui rappeler qu'il avait participer à l'achat de la maison. S'il comptait la faire culpabiliser ainsi c'était raté. " J'ai rien demandé pendant 24 ans, j'ai le droit à au moins profiter du petit déjeuner. " répondit-elle d'un air dédaigneux. Depuis qu'elle était sortie du lycée, la brune avait toujours fait des petits boulots, parfois même ingrat, afin de payer sa première année de fac mais aussi sa formation à l'école de police après qu'elle est réussi les concours. Contrairement à son demi-frère, Maxyne avait été élevé en connaissant la valeur de l'argent et elle souhaitait devoir rendre le moins de compte possible à sa mère. Alors pendant toutes ces années, elle s'était contentée d'accepter le toit au dessus de sa tête et les repas copieux. Mais cette époque était désormais révolue, elle avait décidé de prendre son envol et de quitter le nid familial, bien que Ash' ne semblait au courant. Mise à part sa petite personne, rien autour ne l'intéressait. Puis leur mère n'avait pas du encore lui annoncer avec joie que sa bâtarde cessait enfin de vivre à ces crochets.

Finalement, Asher attaqua. Là elle le reconnaissait avec sa langue de vipère. L'air moqueur de sa mère l'agacait au plus haut point. Cet air suffisant qu'elle voyait tout les jours à son encontre. Elle fini d'une traite son jus d'orange pour se donner un peu de contenance avant de répliquer. " Ce n'est pas l'avis de mon prof de sport. " Elle laissa échapper un petit rire suffisant. Maxyne n'aimait pas parler de sa vie privée qui était, il faut l'avouer souvent vide, mais là, elle était agacée, elle ne désirait qu'une chose rabattre le caquet de sa mère et d'Asher par la même occasion. Puis autant en profiter, depuis peu elle côtoyait un athlète. Son professeur de sport, Wesley. " Je préfère être moche qu'avoir ta gueule de merde. " Telle une gamine, elle tira la langue. Ils ne pouvaient s'empêcher de se chamailler comme des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:34

Maxyne me rappelle que pendant une vingtaine d'années, elle n'était qu'un fantôme dans nos vies, une inconnue. Pendant ce temps là, je jouissais de tout le confort possible avec outrance, même plus que mes frères et sœurs, parce que j'ai toujours été le préféré. Je ne sais pas d'où vient cette préférence si nettement marquée, comme une évidence dans la famille Monroe. Je l'ai toujours connu et compte tenu de ma relation fusionnelle avec ma mère, elle ne me choque pas. Pourtant, je parviens facilement à concevoir pourquoi Maxyne éprouve de la rancoeur à mon égard : j'ai tout l'amour d'une mère, la notre, qui n'a jamais voulu d'elle et encore maintenant, n'en veut pas. Cette dernière lève les yeux au ciel comme une enfant capricieuse avant de rétorquer à sa fille, ma demie sœur : « Tu devrais continuer à ne rien demander, Maxyne ». Je la trouve difficile avec Maxyne. Elle pourrait faire des efforts mais je n'ose rien dire. Ma mère quitte la pièce, furibarde. Je l'observe, à regret, alors que j'avais encore tant de choses à lui raconter – et ma machine à laver à lui faire faire -. Max me parle de son professeur de sport avant de me rétorquer que je suis laid. Par réflexe, je touche mon nez, le seul élément que je parviens à détester dans mon physique que j'estime parfait, plus qu'agréable pour les yeux. Mes chevilles vont bien, merci de vous en inquiéter. « Tu te fais sauter par ton prof de sport ? », je demande, un sourire aux lèvres. Je m'enfonce dans ma chaise : la conversation devient intéressante si bien que je passe outre sa réplique. Je la bouscule en tendant mon bras pour son manque de considération concernant ma beauté. J'observe ma demie sœur et, sans trop savoir pourquoi, déclare : « J'ai rencontré une nana ». J'ai flashé dessus, plutôt mais j'ai trop d'honneur pour lui dire et même pour me l'avouer, que j'ai eu un coup de foudre sur une inconnue, que je l'ai retrouvé et que pour pouvoir garder un contact, j'ai étalé mon fric en lui faisant une grosse commande de livres. Diane, tel est son prénom, à ma douce obsession. « Et celle-ci, je l'ai même pas encore sauté. En fait, on a même pas eu de rencart, encore »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:36

La voilà la réplique qui fait mal. Max' trouvait sa mère bien calme et silencieuse, à vrai dire elle la préférait ainsi, muette. Parce que dès qu'elle ouvrait la bouche, c'était pour enfoncer Maxyne. Un voile de tristesse passa dans le regard de la brune alors que la matriarche quittait la pièce, laissant ses enfants déjeuner ensemble. Elle rattraperait le temps perdu avec son fils quand Maxyne ne serait plus là. La flic tenta de garder une contenance, elle ne voulait pas sembler abattue devant son demi-frère, alors elle serra les dents et se retient de tout faire valser. Parfois, elle n'avait qu'une envie demander à sa mère ce qu'elle avait fait de mal. Merde, après tout ce n'était pas elle qui s'était faite prendre par le premier flic venu et qui n'avait pas utilisé de protection. Alors, comme d'habitude elle essayait de ne pas être affecté, elle continuait de répliquer mais au fond ça la rongeait. Parfois, elle avait envie d'abandonner, de tout laisser tomber et de se mettre à pleurer comme une gamine. Elle préféra reporter son attention, sur son frère qui semblait surpris de ces activités nocturnes. Elle haussa les épaules. Il n'y avait rien d'autres à ajouter. Ils étaient deux adultes consentants qui dans les bras l'un de l'autre oubliaient qu'ils étaient seuls. Parce que dernièrement c'était le néant dans la vie de la jeune fille. Les gamineries qui suivirent la fit rire, particulièrement quand Asher se toucha le nez, son point sensible. Elle ne grogna même pas lorsqu'il la bouscula, ça faisait partie du jeu. Elle se resservit un peu de jus d'orange et fini son croissant. Un silence s'installa, mais Asher le combla rapidement, d'une manière inespérée. Il avait rencontré une fille. Mieux encore, il n'avait pas fait comme à son habitude, l'utiliser pour la nuit avant de s'en débarrasser au petit matin. La brunette se redressa, prête à écouter son frère, elle ne voulait plus se moquer de lui ou rire, il se confiait enfin un peu à elle et elle ne voulait en aucun cas gâcher ce moment. " Ah oui ? Alors c'est quoi son histoire ? " Les hommes, les femmes on a tous une histoire à nous, une particularité. " Et tu comptes la revoir ? " Le mot rencard semblait tellement étrange sorti de la bouche du jeune entrepreneur. Maxyne eut un petit rire nerveux en faisant un bilan sur leurs vies privées respectives. " A croire qu'on a fini par échanger nos places. Toi tu rencontres une fille et moi je ne suis bonne qu'à me faire sauter par mon prof de sport comme tu dis. " Elle n'aimait pas la vulgarité, mais il fallait l'avouer, sa relation avec Wes n'était pas une question de sentiments. Ils étaient jeunes, beaux et ils en profitaient. Puis, dans ces bras Maxyne oubliait pour un temps son supérieur Logan, un homme marié qui bien qu'elle ne l'avoue pas la faisait craquer. " Au fond, tu as raison, je dois me sentir bien seule " finit-elle par avouer dans un soupir à demi-mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:37

Je sens un voile de tristesse passé sur Maxyne à cause de maman. D'un côté, cela me blesse pour elle mais de l'autre, je sais très bien que si ma mère la complimentait, j'en crèverai de jalousie. De toute notre fratrie, je suis le préféré, celui à qui elle n'a jamais fait le moindre reproche même quand j'ai annoncé que je me lançais dans l'industrie de quelque chose considéré par les Monroe comme sale, la pornographie. « On s'est croisé dans un bar mais elle s'est tiré », j'explique, bref résumé de mon obsession pour cette rousse délicieuse. « Je ne connaissais pas son prénom et je l'ai croisé à son boulot. J'ai fais en sorte de pouvoir la revoir », je poursuis alors que Maxyne semble amère face au constat. Ne sait-elle pas que parler de manière vulgaire du sexe est pour moi, une manière de parler de sentiments ? Je n'en ai jamais éprouvé pour d'autres que ma famille ou moi-même. Aimer, sortir, fréquenter, ce n'est pas dans mon vocabulaire donc ça ne s'inclut pas dans mes conversations avec autrui. « Elle s'appelle Diane », je révèle. Je la sens encore triste et je n'aime pas ça, peut-être mon instinct protecteur d'aîné. « Vous … sortez ensemble ? », je demande. La question m'arrache la gueule, pas parce que je me fixe de Maxyne mais pour les mots qui la compose. Je me sers à mon tour un verre de jus, ayant fini ma viennoiserie. « Ou ce n'est pas sérieux, comme histoire ? »


Dernière édition par A. Blue-Lennon Fitzgerald le Mer 21 Juin - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:38


Maxyne n'arrivait pas vraiment à réaliser ce qui se déroulait dans cette petite cuisine d'Echo Park. Asher et elle étaient entrain de partager un petit déjeuner et cela sans gamineries. Au contraire, ils commençaient à s'ouvrir l'un à l'autre et honnêtement c'était agréable d'avoir un frère avec qui partageait des nouvelles facettes de sa vie. Surtout qu'il avait une vision bien spécifique des femmes et des relations qui les lient aux hommes. Avoir un point de vue différent pouvait-être parfois très bénéfique. Malgré tout, elle avait toujours du mal à se faire à la vulgarité de son frère. Mais, comme quoi il y avait toujours de l'espoir, le jeune Monroe venait de lui avouer son attirance pour une jeune femme. Diane. Un si doux prénom pour certainement une fille fragile qui l'espérait-elle, n'aurait jamais à souffrir du comportement de son demi-frère. A vrai dire, la jeune Coleman ne savait que penser de cette situation, elle connaissait son frère, il n'était pas du genre à s'attacher à la première venue et encore moins à recevoir des conseils niais sur l'amour. Et puis, il n'en était pas encore là. Alors, elle se contenta de rester neutre. " Essayes juste de pas merder ok ? " répondit-elle. Asher était suffisamment grand, il savait très certainement quoi faire de sa vie. Il se pouvait que Diane ne soit qu'une passade, un caprice. Elle espérait juste qu'il n'affectera pas la vie de jeune femme de manière indélébile. La conversation revient un peu trop vite sur sa vie privée à son goût. Elle laissa échapper un petit rire quand elle vit Asher grimacer lorsqu'il lui demanda plus de détails sur sa relation avec Wesley. Elle apprécia tout de même l'effort. " Non, non rien de bien sérieux " commença-t-elle. " D'ordinaire, il préfère les femmes plus âgées et quant à moi, ça va peut-être te surprendre, mais ta petite soeur a des besoins" le taquina-t-elle. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure, gênée. Il était rare que les mots frère et soeur soient dit à voix haute. C'était encore une dure réalité à affronter. " Enfin aussi moche soit-elle." finit-elle par dire avec un clin d'oeil. La brunette se releva et commença à débarrasser le petit déjeuner. Elle déposa les verres vides dans l'évier et se retourna légèrement gênée. " Ash ? Tu m'accompagnerais à l'étage ? " Elle baissa les yeux au sol, nerveuse. Elle ne voulait pas lui demander la lune, mais elle ne savait jamais comment il allait réagir. Bien qu'en cet instant elle sentait une nouvelle complicité. " J'aurais besoin d'aide pour quelques cartons. Je quitte finalement la maison Monroe pour voler de mes propres ailes." avoua-t-elle. Elle haussa légèrement les épaules comme si ce n'était pas très important, mais au fond ce déménagement représentait plus qu'en apparence. A lui laisser leur mère, elle laissait tomber, cette maison n'était plus faite pour elle. Et quoiqu'on en dise, elle ne serait jamais réellement la bienvenue ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:40

Me demander de ne pas merder quelque chose avec une femme, c'est comme me demander de ne pas rentrer dans un pub et le saccager après parce que je suis bourré : compliqué, si ce n'est irréalisable. Je suis un maître – même un dieu – dans le domaine de je fais tout foirer tout le temps, sauf professionnellement, là, j'arrive à m'y tenir avec Erotica, mon entreprise, la prunelle de mes yeux. Maxyne me révèle que ce n'est rien de bien sérieux dans sa relation et quelque part, je suis déçu. J'aimerai qu'elle se case, qu'elle fonde une famille. Au fond, même si elle m'a partiellement volé ma mère en scouattant son utérus à mon insu pendant neuf mois, c'est une brave fille, travailleuse et sympathique – ce dernier point reste à confirmer, néanmoins -. Je fais une grande grimace lorsqu'elle évoque ses besoins et agite mes mains dans tous les sens. « Nooooon, mes yeux brûlent », je m'exclame en les frottant. Je ne l'imite pas en posant ma vaisselle dans l'évier, sachant pertinemment que ma mère le fera dès que j'aurai quitté la pièce, comme elle le fait tout le temps : passer derrière moi. Maxyne me demande de l'accompagner à l'étage. Je fronce des sourcils. Elle poursuit son explication en révélant qu'elle quitte la maison dont je suis propriétaire, où je l'ai installé lorsque j'ai appris son existence. « Pour aller où ? », je demande soudainement. Bien entendu, je sais que cette situation, celle de vivre au cœur de la nombreuse fratrie Monroe, était temporaire. Je n'imaginais juste pas que … elle se mettrait si vite à l'écart de nous tous. Quoi qu'elle est repoussé par tout le monde, elle n'a pas tord. Je monte les escaliers, sur ses talons. « Tu sais au moins que ton demi frère est propriétaire de plusieurs appartements et peut t'en louer un ? », je lui dis. Nous passons devant la porte ouverte de la chambre de Jimmy, mon plus petit frère, aussi le plus proche. Je prends une chaussette sale qui traîne sur le sol, à l'entrée et lui envoie dans la figure alors qu'il est concentré sur son jeu vidéo. Il proteste vivement, je ris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:45

La conversation pris un ton plus léger. Asher et Maxyne n'avait pas partagé de moment complice depuis bien longtemps. Et pourtant, c'était possible. Il suffisait juste de les laisser tranquille, de les laisser se parler sans la présence pesante de la matriarche. Au fil des ans, ils s'étaient habitués l'un à l'autre, à apprendre à apprécier les bons côtés comme les mauvais. Ce n'était pas toujours facile, mais au final un vrai lien c'était tissait entre eux. Elle rit alors que son frère faisait l'idiot. Tout comme elle, il n'était pas particulièrement emballé d'évoquer sa sexualité. Mais l'un comme l'autre prenez le sujet à la légère. Au fond, Maxyne était surtout contente d'apprendre que du changement et surtout de la stabilité se profilait dans la vie d'Asher. A presque 30 ans, il était peut-être temps d'arrêter les conneries et se comporter en adulte. Intérieurement, elle remercia cette fameuse Diane d'avoir croisé la vie de son demi-frère et elle espérait surtout qu'il ne gâcherait pas tout, comme à son habitude. Certes, rien n'était encore fait, peut-être ne la reverrait-il jamais, mais Maxyne était une fille optimiste et parfois il fallait laisser les choses se faire naturellement. Elle commença à débarrasser la table, contrairement à son frère. Nerveuse, elle finit par se lancer dans un sujet qu'elle redoutait aborder. Elle ne savait pas trop pourquoi mais, ça lui faisait mal au coeur d'annoncer à Asher qu'elle partait de la maison familiale. Elle savait qu'au fond il la comprendrait mais, elle avait l'impression qu'elle lui tournait le dos. Il l'avait aidé 8 ans auparavant à se faire une place parmi les Monroe et là, elle avait l'impression qu'elle le laissait tomber, qu'elle était ingrate envers lui qui lui avait offert un toit. Mais, lui il ne vivait pas constamment ici, il ne supportait pas les regards lourd de sens de sa mère, bien au contraire. Interloqué, il lui demanda où elle comptait se rendre. Elle tortilla ses mains nerveusement. " Rassures-toi, je ne vais pas bien loin. J'ai trouvé un appartement à Echo Park. " Il la suivit et ensemble ils montèrent les escaliers pour rejoindre l'étage où se trouver les différentes chambres. Asher lui proposa de l'aider une fois de plus. Son demi-frère avait véritablement un bon fond. A vrai dire, quand elle avait pris la décision, elle n'y avait pas pensé. Elle s'était contentée de lire les petites annonces la semaine passée sur un coup de tête après qu'elle est reçue l'opportunité d'être formée pour la brigade criminelle. Elle se stoppa dans les escaliers et le regarda droit dans les yeux. " C'est vraiment gentil de ta part Asher. Mais pour te dire, j'ai déjà trouvé. J'ai comme l'impression de devoir le faire par moi-même, tu vois ? " lui expliqua-t-elle. La jeune Coleman avait toujours été très indépendante, elle n'aimait pas compter sur les autres et devoir être redevable, elle avait le sentiment de devoir vivre cette aventure seule, sans assistance. Il pouvait la comprendre pensait-elle, il n'avait jamais rien demandé pour monter sa boîte, il s'était tout simplement lancé. Mais au moins, elle savait qu'en cas de besoin elle pouvait compter sur lui. Ils passèrent devant la chambre de Jimmy. Il avait toujours été plus ou moins gentil avec Maxyne, mais ils n'étaient pas particulièrement proche, à vrai dire ils menaient chacun leurs vies. Cependant, elle rit de bon coeur lorsqu'il se prit la chaussette sale lancée par son demi-frère en pleine tête. Le coeur plus léger, elle finit par faire rentrer Asher dans son petit espace privé, il n'y avait plus que quelques cartons. Elle laissait quelques affaires à elle ici afin de ne pas trop encombrer son appartement. Elle s'agenouilla pour fermer un des cartons et lui mettre de l'adhésif." Tu sais Ash', je ne pars pas par gaieté de coeur. J'aurais aimé que les choses soient différentes. C'est juste que c'est trop pour moi tu comprends ? " Elle avait une indéniable envie de s'expliquer. Elle avait besoin de savoir que quoi qu'il arrive ils ne couperont pas les ponts, que désormais ils avaient bien plus qu'une simple mère en commun. " Et puis on pourra toujours continuer à se voir, n'est-ce pas? " Elle avait besoin d'être sûre qu'elle ne le perdrait pas et surtout, elle désirait se confier au seul membre de la famille pour qui elle avait de l'importance. Elle ne voulait pas s’apitoyer sur son sort, juste être sûre qu'elle n'avait plus aucune chance de trouver sa place dans cette vaste demeure et qu'elle faisait le bon choix en partant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:46

En huit ans, je me suis habitué à la présence de Maxyne dans ma vie, bien qu'elle ait été difficile au départ. Il m'avait été difficile d'admettre que ma mère avait été infidèle et surtout, qu'il existait un sixième enfant dans la fratrie Monroe. Malgré mes réflexions parfois blessantes à l'égard de Maxyne, je l'aime sincèrement. Peut-être pas autant que mes sœurs aînés ni que mon petit frère mais beaucoup même si je ne lui montre pas. Maxyne m'indique qu'elle a trouvé un appartement à Echo Park, le quartier où je réside dans l'appartement dont je suis le propriétaire, avec Dane, mon meilleur ami. « C'est le meilleur quartier pour vivre », je réponds. Il est vrai que ce quartier est très actif et vivant, son principal atout. Maxyne semble vouloir prendre son indépendance et de choisir son appartement par elle-même. Je n'ai pas envie qu'elle se retrouve dans une situation financière compliquée. En réalité, je ne connais pas la sienne. Maxyne est plutôt pudique sur son salaire, chose que je ne suis pas concernant le mien. Avec ma société, Erotica, je suis à la tête d'une petite montagne d'or que j'ai accumulé à la sueur de mon front en travaillant et grâce, au départ, à un petit investissement parental. S'il avait su pourquoi j'utiliserai ses sous, mon père ne l'aurait peut-être pas fait, en fait. « Je comprends », je réponds. « Tu as besoin de prendre genre ton indépendance financière, de ne pas dépendre de quelqu'un ». Maxyne se livre un peu et je la comprends. Ici, elle est rejetée de tous, de ma mère, la sienne, de son beau-père (mon père) et de nos frères et sœurs. « Ouais », je grommelle. « On n'est pas vraiment cool avec toi, Max, c'est clair. Peut-être que ça t'aidera avec M'man, de plus vivre ici ». Une pointe de jalousie me picote le cœur. J'ai énormément de difficultés à partager ma mère tant nous sommes fusionnels. « Déjà tu m'invites à ta crémaillère, hein. Comme ça, tu me montreras qui est ton plan cul aussi », ricanais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:48


Ils étaient installés l'un en face de l'autre dans l'ancienne chambre de Maxyne. C'était surréaliste. Cela faisait bien longtemps qu'ils n'avaient pas eu de moment de complicité comme celui-ci. Mais dieu ce que ça faisait du bien. Maxyne se sentait un peu moins l'étrangère à ce moment-là, celle de trop. Bien qu'il s'était toujours moqué d'elle, il savait la rassurer quand les choses allaient trop loin. Ça avait toujours été comme ça entre eux, une question d'apparence. Il se fondait au reste de la famille mais ensuite, si elle en avait vraiment besoin il était là pour elle. Et ça Maxyne lui en était reconnaissante. Elle hocha la tête et sourit quand il lui affirma qu'il n'y avait pas meilleur quartier, elle était bien d'accord. La vie à Echo Park était active, vivifiante et pour être honnête, elle y passait déjà la majorité de ses soirées avec ses amies, c'était donc tout naturellement qu'elle s'y était intéressée de plus près. Après, qu'elle eut ressenti le besoin de s'expliquer, elle fut soulager de voir qu'Asher la comprenait. C'était tout à fait ça, elle avait besoin d'être sûre qu'elle pouvait se gérer seule, sans aide financière. Elle ferma un premier carton avec de l'adhésif avant de reprendre la parole et de se livrer un peu à son frère. Son coeur se serra, ses sourcils se froncèrent légèrement sous l'émotion. Elle avait le coeur lourd et la gorge nouée. Elle baissa un instant les yeux, honteuse de dévoiler son âme, ses pensées. Elle ne voulait pas le faire culpabiliser, juste qu'il sache. " On n'est pas vraiment cool avec toi, Max, c'est clair. Peut-être que ça t'aidera avec M'man, de plus vivre ici "avoua-t-il. Elle releva les yeux et haussa les épaules. " Je l'espère " soupira-t-elle. Malgré tout ce que lui avait fait traverser sa mère, Maxyne recherchait toujours sa reconnaissance, son approbation. Etait-ce trop demander ? Mais elle se doutait que ce départ ne ferait que les éloigner davantage. Le seul qu'elle ne voulait pas perdre était Asher, bien qu'elle ne lui avouerait jamais. Heureusement la conversation prit un ton plus léger. Elle laissa échapper un petit rire lorsqu'il demanda à découvrir son mystérieux plan cul. " Si c'est pour venir me ridiculiser Monroe, tu te fourres le doigt dans l'oeil. " Elle attrapa un second carton posé sur son ancien lit qui reçut le même traitement que le premier. Elle tendit d'ailleurs ce dernier à Asher. " Tiens ça c'est pour toi " Elle attrapa le second carton plus léger et s'apprêta à sortir de la chambre. Cependant au dernier moment elle fit volte-face. Elle en avait encore sur le coeur. " Et merde. Je sais qu'on fais pas dans le sentimental dans la famille. Mais merci Asher. Sincèrement." Elle esquissa un petit sourire timide. Elle le remerciait pour tout, pour avoir été le seul à l'accepter dans cette famille déjà trop nombreuse, pour lui avoir offert un toi alors qu'elle n'était qu'une adolescente orpheline. Elle descendit avec lui à sa suite jusque dans l'entrée. Elle posa le carton au sol et jeta un coup d'oeil à l'heure qu'affichait son smartphone. Il lui restait une demi-heure avant qu'on vienne la récupérer. " On vient me récupérer un peu plus tard " précisa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:49

J'aimerai bien, parfois, que notre mère se montre plus aimable, malgré la jalousie que cela pourrait faire naître en moi de ne pas l'avoir tout le temps. Je suis même prêt à parier qu'elle trépigne, au rez de chaussée, de ne pas être avec moi, devant la télévision à discuter ou alors, juste sentir ma présence à ses côtés. Je me rattraperai en l'invitant à déjeuner, demain, pour passer un moment privilégié. Maxyne me remballe au sujet de sa crémaillère. J'ouvre la bouche, adoptant un air faussement outré. « Je préférais qu'on me mette un doigt autre part », je réplique avant de poursuivre. « Pas toi, hein ». Je tends les bras pour prendre un premier carton puis un second. Comme la discussion semble s'éterniser, je les pose à mes pieds. Je ne sais pas combien d'autres cartons vont venir alors je préfère m'économiser, pour le moment. « T'es vraiment conne, ma parole ! » je m'exclame alors qu'elle m'informe que quelqu'un va venir la récupérer plus tardivement pour l'amener là-bas. « Je suis venu en moto mais j'ai toujours ma caisse dans le garage, j'peux te déposer et même t'aider », je réponds. En fait, la moitié de mes affaires sont ici, dans ma chambre. Je n'ai jamais vraiment tout déménager parce que c'est souvent que je passe des nuits ici. Il me reste une voiture. Parce que oui, j'ai le confort d'un bourgeois que je suis : une moto, deux caisses. Peinard, le Asher ! « A moins que ça soit ton délire de te faire tringler entre des cartons dans le coffre d'une voiture d'un pauvre », je poursuis en tirant la langue, malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:49

Elle rit comme une enfant face à son demi-frère qui faisait l'idiot. Celui-ci s'exclamant qu'il préférait recevoir un doigt autre part que dans l'oeil. Qu'il était bête et prévisible. En même temps, Maxyne venait de lui tendre une perche. Tout les deux, les bras chargés de carton, ils descendirent au rez-de-chaussée. A ce moment là, la jolie brune se sentait sereine, elle avait enfin pu dire ce qu'elle avait sur le coeur. Finalement après toutes ces années elle avait trouvé une oreille attentive. Mais surtout, malgré les quolibets de son demi-frère, elle était heureuse de voir qu'ils partageaient plus que des liens du sang. Elle déposa, le carton à terre et souffla soulagée. On ne dirait pas comme ça, mais les vêtements pouvaient peser lourd. Une fois de plus, elle fut surprise de la réaction du jeune entrepreneur, mais elle se rendit compte qu'elle en était enchantée. Pour la première fois, ils partageaient un vrai moment de complicité et elle était ravie de pouvoir en profiter davantage. Tout comme lui, elle possédait une moto, mais elle l'avait laissé à l'appartement, ce n'était pas le véhicule le plus pratique pour transporter des cartons. Elle s'était d'ailleurs assurée d'avoir un garage à disposition pour son engin. Elle rit à nouveau à sa boutade. Certes, elle n'était pas prude mais l'amour dans les voitures, c'était pas son truc. Et encore moins dans le coffre. " Monroe, je n'ai pas encore tout les vices du monde. Je n'en suis pas encore là. " Elle tira la langue à son tour. " Et puis dans ce domaine-là, tu restes le maître incontesté " ricana-t-elle. Elle aperçut sa mère au loin qui ne semblait pas approuver ce rapprochement mais qui contrairement à d'habitude, elle ne vint pas s'immiscer dans leur conversation. Maxyne redevint sérieuse, elle fronça légèrement les sourcils. " Mais, tu es sur que ça ne te déranges pas ? " s'enquit-elle. Elle se mordilla la lèvre, gênée. Asher était arrivé ce matin même et il était surtout là pour sa mère et non pour elle. Alors, elle s'en voudrait de gâcher ses plans pour la journée à cause d'elle. " Enfin, j'veux dire, je m'en voudrais de te voler à mère. " Elle lui lança un sourire timide. Elle avait essayé de finir sur une note plus légère. Mais, elle était persuadée que sa mère lui reprocherait ses heures supplémentaires passées loin de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:50

Parfois, je suis mal à l'aise en présence de Maxyne. En effet, si elle a cherché pendant des années l'amour maternel, j'en récolte les frais chaque jour, parfois même sans le demander. Je suis le trésor ultime à ses yeux, plus que n'importe lequel de ses enfants. Si j'aime ma mère d'un amour débordant et illimité, parfois, je suis dérangé par le fait que nous soyons six et nullement traité sur un pied égalitaire. Je rigole doucement avec Maxyne qui me dit ne pas avoir tout les vices du monde. « Non ? J'suis étonné, j'y croyais dur comme ma bite », ricanais-je. « Dans le domaine du cul ? Ouais, j'suis le leader incontesté, t'as vu les chiffres du marché ! ». Je suis plutôt content, au contraire, d'accompagner Maxyne et de l'aider à déménager. Cela me permet de passé du temps avec elle. Certes, nous nous taquinons beaucoup et nous nous disputons très souvent mais malgré tout, je tiens à elle et c'est quelque chose que j'aurais fais pour mes sœurs, les vraies. Sur ce point là, je veux être juste. Nous nous dirigeons à l'extérieur de la maison alors que Maxyne me dit qu'elle ne veut pas me voler à ma mère, devant cette dernière. C'est une provocation, je le sais. Je n'en tiens pas rigueur jusqu'à ce que nous soyons éloigné, à ma voiture, ma mère sur le perron mais trop loin pour entendre. « Elle déboule chez moi sans prévenir, tu sais. L'autre jour, j'me tapais une serveuse du Bill, une belle levrette bien gymnastique et qui je vois débarquer dans ma chambre alors qu'elle me supplie : maman ». Je rigole en fourrant les affaires de la brune dans mon coffre. Je referme ce dernier et me dirige derrière mon volant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:50

Elle leva les yeux au ciel quand Asher lui confirma qu'il était bien le meilleur dans le domaine du cul. Elle laissa échapper un petit rire et hocha légèrement de la tête, faussement outrée qu'il soit fière de son statut de roi de la pornographie. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas passé un moment aussi complice avec son demi-frère et elle se réjouissait d'avance que ce moment ne s'arrête pas là. Elle était enthousiaste au fait de le laisser entrer dans son monde et qu'il désire toujours en faire partie. Elle se pris même à espérer que son changement de domicile leur permettra de développer encore plus leur lien et leur complicité, loin des ondes négatives et réprimandes de leur mère. Un carton dans les bras, elle le suivit jusqu'à la voiture avant de le déposer dans le coffre. Les autres cartons ne tardèrent pas à suivre. Finalement sur le départ, bien malgré elle, Maxyne ne put s'empêcher une dernière provocation à l'attention de sa génitrice, seul l'opinion d'Asher comptait à cet instant. Il finit par la rassurer en lui racontant une anecdote à son sujet. Elle ne put s'empêcher de rire comme une enfant, la scène se peignant devant ses yeux. " Non sérieux ?! Au moins ça risque pas de m'arriver. " Elle était obligée de reconnaître que c'était au moins un point positif, elle n'avait pas à supporté l'effet pot de colle de la mère Monroe. Si cette histoire lui était arrivé, elle aurait été morte de honte. Elle ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil à sa mère qui se tenait sous le proche ne quittant pas la scène des yeux. Déposant son regard à nouveau sur Ash', elle lui administra un petit coup de poing sur l'épaule. " En tout cas, merci pour les images, je vais avoir du mal à m'endormir ce soir. " Elle se dirigea vers l'avant de la voiture riant toujours, se plaçant sur le siège passé. Il ne tarda pas à démarrer la voiture et à s'aventurer sur les routes de Los Angeles. Un silence s'installa un instant, elle ouvrit la fenêtre et laissa le vent s'engouffrer dans ses cheveux, elle profitait de la brise. Elle finit par briser le silence, les mots échangeaient pendant le petit déjeuner lui revenant en mémoire. " Et si tu me parlais un peu plus de cette Diane ? " demanda-t-elle, curieuse. Elle se demandait surtout ce que cette fille avait de si spéciale pour avoir réussi à attirer l'attention d'Asher plus d'une nuit et sans user de ses attributs. Elle lui lança un petit sourire taquin, espérant qu'il se confie et qu'il ne se ferme pas comme une huître. Elle était sincère, elle voulait vraiment en apprendre plus sur la demoiselle. Elle reporta les yeux sur la route. " Oh après le feu tourne à gauche, s'il te plait. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:51

L'anecdote de ma mère qui me surprend au lit fait rire Maxyne qui a la certitude que cela ne lui arrivera jamais. En effet, j'ai de sérieux doutes quand au fait que notre mère puisse venir la voir chez elle ou même connaître son adresse postale. Je proteste avec vigueur tandis qu'elle me frappe l'épaule. « Eh ! Arrête, c'est une superbe image, moi, nu, ruisselant sur une bonnasse », je ricane. « Quoi que j'suis ton demi frère, c'est assez dégueulasse, en fait ». La circulation est fluide. Malgré une envie mordante, je fais attention à ne pas dépasser les vitesses autorisées comme je le fais toujours : après tout, la bâtarde est une flic. Brisant le silence, elle me demande de lui parler de Diane. Je lève les yeux au ciel. « Oh bah ça m'aurait étonné que tu ne demandes pas ton reste », je m'exclame. Je passe une vitesse supérieure tout en mettant mon clignotant, comme elle me l'indique. « Qu'est-ce que tu veux savoir, au juste ? », je demande, feignant l'agacement. Dans ma tête, un monologue au sujet de Diane me vient mais je n'ai pas envie de trop en révéler à ma famille avant de leur présenter, pour mes trente ans, comme cela a été prévu avec elle. Je veux les laisser se faire à l'idée que je sors avec une bimbo alors que c'est tout le contraire. « Elle a vingt-sept ans ». C'est déjà un début de réponse, non ? Finalement, l'envie de parler d'elle est trop forte. Je craque. « C'est une écossaise, elle est arrivée il y a quelques mois. Elle est libraire. ». J'ai envie de dire à Maxyne qu'elle vit avec Luke mais je m'abstiens. Il est très rare que je parle de mon meilleur ami avec ma demie sœur dans la mesure où ils ont eu une relation, chose que j'ai mal vécu, il y a des années. Luke était, je crois, le premier amour de Maxyne. Finalement, je le dis : « Elle vit avec Volkov ». Un conducteur devant moi ne roule pas vite, ce qui a le don de m'agacer. Je tape sur mon volant en ronchonnant et en jurant. Je tourne la tête vers le trottoir alors qu'un feu passe au rouge, aggravant mon énervement. Une des piétonnes attire mon attention. Loïs se balade tranquillement en tenant la main d'Ollie. « Oh bordel de merde »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher) Mer 21 Juin - 15:52


Son demi-frère est incorrigible, il ne peut s'empêcher d'en rajouter une couche sur ses prestations sexuelles avant de se rendre compte qu'il est entrain de dire des atrocités. Maxyne se contente de froncer le nez, dans un signe de dégoût profond. Fin prête à partir, elle jette un dernier regard à la bâtisse qui se dresse fièrement derrière elle, avant de s'engouffrer dans la voiture. Elle laisse derrière elle, une chambre ampli de mauvais souvenirs mais elle ne peut s'empêcher d'avoir un pincement au coeur. Elle quitte enfin cet endroit toxique pour elle, elle tourne une page de sa vie. Une fois lancée dans les rues de la grande LA, Maxyne relance la conversation, surveillant d'un oeil le compteur de la voiture. Elle félicite mentalement Asher de se comporter comme un citoyen modèle. Elle se détend alors et regarde les immeubles défilés à travers la fenêtre ouverte. Il semble agacé par sa question, mais elle ne s'en formalise pas." Tout. " répond-elle finalement sur un ton détaché lorsqu'il lui demande ce qu'elle désire savoir. Elle tente un sourire pour l'encourager mais il ne tarde pas à se livrer tout en restant bref. Elle fronce légèrement les sourcils, sentant une soudaine gêne chez Asher, comme s'il y avait quelque chose en plus, sans qu'il n'ose le dire. Finalement, il crache le morceau avant de se défouler sur son volant. A vrai dire, Maxyne est elle aussi abasourdie par la nouvelle, c'est une sacré coïncidence. " Volkov ?! Notre Volkov ? " finit-elle par balbutier. " Enfin je veux dire... Ce Luke là ? " Elle tente de se rattraper, elle toussote légèrement gênée. Luke a toujours été un sujet délicat entre le frère et la soeur. Asher avait très mal pris la nouvelle, quand il avait découvert que son meilleur ami, Luke avait été le premier à briser le coeur de Maxyne après lui avoir pris sa virginité. Elle n'avait que 17ans à l'époque, elle était jeune, insouciante et toute nouvelle au sein de la famille Monroe. Le feu passe finalement au rouge ce qui semble énervé grandement le jeune Monroe, Maxyne se contente alors de rouler des yeux, quel impatient ! " Quoi encore ? " finit-elle par dire légèrement énervé lorsqu'il jure pour une énième fois. Elle suit son regard et les écarquille à son tour, lorsqu'elle reconnait Loïs. " Oh merde, ce ne serait pas Loïs ? " Un sourire radieux illumine le visage de la jeune Coleman, trop heureuse de rencontrer une ancienne amie. A l'époque, elle avait eu la mauvaise idée de la présenté à Asher et malgré ces mises en garde Loïs était tombé dans les bras et le lit d'Asher. " Je savais pas qu'elle était à nouveau en ville " Oui, Maxyne n'avait jamais compris le départ précipité de Loïs hors de la ville, elle en avait beaucoup voulu à Asher à l'époque de lui avoir fait perdre une précieuse amie. La flic finit par remarquer le petit garçon à ses côtés, elle est interloquée. " Oh on dirait qu'elle a eut un petit ! Ou bien elle est nounou. " Oui, Maxyne est une grande naïve. Elle s'apprête à héler son amie qui arrive à leur hauteur, mais sans demander son reste, Asher redémarre au quart de tour, une fois le feu passé au vert. " Hey ! Pourquoi tu as fait ça ? " proteste-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Batârde vs pur race (asher)

Revenir en haut Aller en bas

Batârde vs pur race (asher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Amazing Race Montréal....
» Critique : Death Race
» Mes Poulettes suite 1
» Equestria Adventures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum personnel de Carrie :: Welcome Home :: Ecrits :: Maxyne Coleman (Chloe Bennet)-