mon forum à moi pour mes tests personnels (code CSS, HTML) mais aussi graphisme et stockage de RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Between Me and You (Matthew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Between Me and You (Matthew) Jeu 8 Juin - 21:42

En ce moment, Matthew était tiraillé entre deux facettes de sa personnalité. Et la cause en était Maxyne. Pendant six mois, ils avaient cohabité dans cet appartement sans aucuns soucis. Parfois en se croisant vite fait en fin d’après-midi quand l’un ou l’autre était de sortie. Parfois en passant des soirées entières à parler de tout et de rien, une bière à la main, le ventre bien rempli par un essai culinaire du blond. Même évoquer leurs conquêtes respectives faisait partie des sujets qu’ils évoquaient lorsqu’ils se confiaient l’un à l’autre. A ses yeux, Max était une amie, un pote, et il ne voyait plus vraiment une femme en elle. Il se disait même qu’il avait eu tort ces dernières années de refuser des filles en colocataires, surtout vu les derniers hommes qui avaient vécu ici. Elle avait des défauts, le fait d’être complétement bordélique, et un vrai danger une casserole entre les mains, mais sa joie de vivre et sa bonne humeur contrebalançaient ces petits désagréments. Sauf que depuis quelques semaines, il sentait que quelque chose avait changé. Il ne savait pas si ça venait d’elle, ou de lui, mais il lui semblait que les attraits féminins de sa colocataire explosaient, qu’il ne voyait plus qu’eux, et il commençait à éprouver une attirance de plus en plus forte pour elle. Pourtant, elle lui semblait un peu plus renfermée sur elle-même ces derniers temps, sans vraiment expliquer son comportement. Alors que lui cherchait de plus en plus le moindre contact. Son épaule quand elle était assise sur le canapé, ses hanches quand ils se taquinaient, ses mains quand il lui servait une portion d’un de ses petits plats. Il n’avait cesse de chercher des occasions de favoriser la moindre proximité entre eux. C’était un jeu dangereux, auquel il avait déjà perdu. Il se souvenait à la fois avec nostalgie de ses ébats avec son ancienne colocataire, mais en même temps, avait perdu une personne qu’il appréciait à cause de cette nuit. Il avait presque honte d’avoir perdu le contrôle de lui cette nuit-là. Et la situation risquait à nouveau de lui échapper s’il n’arrivait pas à reprendre ses esprits.

Ce soir-là, comme tous les jeudis soirs, ils allaient passer la soirée ensemble. Ils avaient instauré ce petit rituel il y avait un peu plus d’un mois, suite à presque trois semaines passées sans se croiser. Fait hautement énervant quand on habite ensemble. Le fait de s’imposer un soir à deux pouvait sembler contraignant aux yeux extérieur, mais lui en était plus que satisfait. Le plus souvent, il essayait d’apprendre à cuisiner à la jeune brune, ou plutôt d’éviter un maximum de catastrophes avec elle derrière les fourneaux. Parfois, tout brûlait et ils finissaient par commander chinois à vingt-deux heures passées. Parfois, pour lui montrer qu’il appréciait ses efforts, il se forçait à ingurgiter ce qu’elle avait tenté de cuire. Ça se finissait souvent en fou rire au vu des grimaces de Matthew. Et parfois, elle avait l’air si fière d’elle quand elle voyait qu’il était sincère quand il complimentait ses linguines au saumon.

Il était rentré plus tôt qu’elle, peu de rendez-vous. Ses journées étaient souvent plus courtes pendant les mois des grandes vacances. Il en avait profité pour aller faire quelques courses, et sur un coup de tête, avait acheté une bouteille de vin rouge. Certes, elle irait parfaitement avec le plat qu’il avait en tête, mais boire autre chose que de la bière lors de leurs tête-à-tête n’était pas trop dans leurs habitudes. Il rentra chez lui en nage, la rame de métro était bondée et la climatisation y était donc inefficace. Il rangea rapidement ses achats avant de foncer dans la salle de bain, mourant d’envie d’une douche bien fraiche. Il ne put s’empêcher de sourire en voyant les vêtements de nuit de Maxyne traîner par terre, ainsi que ses trois gels douche entamés en même temps. L’eau fraiche lui fit un bien fou. Il pourrait passer des heures debout sous le jet, mais la facture d’eau qui en résulterait serait bien trop salée. Il se sécha rapidement, par flemme, traversa le couloir complètement nu. Il n'avait pas entendu la porte d'entrée s'ouvrir, c'est que Max n'était pas encore rentrée et qu'il pouvait en profiter. Mais juste au cas où, il entra dans sa chambre pour passer un caleçon et un short propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Admin
Messages : 348
Date d'inscription : 26/06/2012


MessageSujet: Re: Between Me and You (Matthew) Jeu 8 Juin - 21:43

Jeudi était arrivé à grand pas. Ce jour précieux que les deux colocataires se réservaient afin de passer un peu de temps ensemble et ne pas être deux inconnus vivant sous le même toit. Cependant, Maxyne redoutait ce tête à tête pour la première fois, depuis qu'ils avaient instauré ce petit rituel, ne sachant comment se comporter avec Matthew. En effet, c'était la première fois qu'ils se retrouvaient en tête à tête depuis le mariage de son demi-frère Asher et Diane qui s'était déroulé le samedi. Elle s'était sentie pousser des ailes quand Matthew avait accepté d'être son cavalier pour la cérémonie et ainsi lui éviter la honte de s'exposer seule en éternelle célibataire devant la famille Monroe et leurs critiques acerbes. Depuis qu'elle avait retrouvé les traces de sa mère et rejoint la famille suite au décès de son père, lorsqu'elle était adolescente, la présence de Maxyne avait toujours été mal perçu. Elle était cette enfant né hors mariage dont personne ne voulait, l'erreur d'une grande dame, une adolescente perdue désormais orpheline qui revenait simplement pour toucher sa part d'héritage. En somme, une bâtarde. Heureusement elle avait pu compter sur ses cousins Mason et Magdalena pour se faire une place dans cette nouvelle vie. Lorsque cela avait été nécessaire elle avait également eu le soutient d'Asher, son demi-frère. Bien qu'ils ne se l'avoueraient jamais, ils étaient désormais très proches et toujours là l'un pour l'autre.

Un soir, quelques semaines après le début de leur colocation, Maxyne était rentrée sans un mot dans l'appartement, elle s'était allongée sur son lit, entièrement habillée, les vêtements et les cheveux encore trempés par le déluge qu'il faisait à l'extérieur. Elle venait de perdre sa mère. Une douleur sourde lui vrillait la poitrine, un regret insurmontable s'emparant de son coeur : malgré les quelques années passées sous le même toit, elle n'avait jamais réussi à se réconcilier, Maxyne n'avait jamais reçu d'amour et de tendresse de la part de sa mère. Elle n'avait jamais connu ce que c'était que l'amour maternel, elle ne le connaîtrait jamais. Ce jour-là quelque chose s'était brisée en elle et depuis, elle avait un trop plein de colère qu'elle n'arrivait pas à extérioriser. Inquiet, Matt avait veillé sur elle toute la nuit et sans verser une seule larme, elle s'était confiée à lui, lui racontant la tragique vie de Maxyne Coleman, récemment orpheline. De ce fait, Matthew avait été un véritable soutien pour la jeune femme lors du mariage d'Asher. A ses côtés, elle s'était sentie rassurée, il s'était prêté au jeu toute la journée, entourant sa taille de son bras puissant, tandis qu'elle glissait sa main dans la sienne. Cette journée avait été magique, elle s'était sentie bien avec lui, à rire, à partager une certaine complicité. A ses côtés, elle avait réussi à retrouver le sourire le temps d'une journée, elle avait l'impression que plus rien ne pouvait l'atteindre, elle se sentait à nouveau forte et pleine de vie. Le temps s'était arrêté. Le lendemain, le retour à la réalité avait été dur. A ses anciennes interrogations, de nouvelles venaient s'ajouter. Alors lâchement, elle avait quitté l'appartement tôt, se jetant dans le travail corps et âme pour ne pas trop réfléchir à sa vie sentimentale désastreuse et compliquée.

Mais, elle n'avait fait que reculer pour mieux sauter. Hésitante, elle fixait son téléphone, prête à lui envoyer un sms pour prétexter une planque de dernière minute, n'ayant pas le courage de l'affronter. Elle se ravisa finalement, elle ne pouvait pas le fuir éternellement, surtout qu'elle appréciait de plus en plus sa compagnie, avec lui tout était plus simple. Cependant, elle avait toujours cette peur de se brûler les ailes une fois encore, une peur irrépressible de souffrir ne quittant pas son esprit. Elle ne pouvait plus ignorer l'attirance qu'elle éprouvait pour lui, elle se surprenait à l'observer lorsqu'il lui tournait le dos, détaillant les moindres détails de son corps musclé. Mais elle ne voulait pas se lancer dans une histoire à sens unique et devenir une conquête de plus du jeune vétérinaire. Puis surtout, elle voulait oublier dans ses bras Logan qui n'était pas faites pour elle. Depuis quelques temps, les rapports entre eux étaient tendus. Maxyne se sentait mal à l'aise depuis que sa femme Daytonna l'avait convié à partager un café. Alors, elle s'efforçait de garder ses distances avec son supérieur. C'était la seule façon de réagir qu'elle connaissait : fuir, s'isoler. Mais ce soir, elle n'en pouvait plus de fuir Matthew, elle avait besoin de lui, de sa tendresse, de cette complicité qu'ils avaient connus quelques jours auparavant.

Déterminée à laisser les fantômes de son passé derrière elle, elle quitta finalement le bureau prête à rentrer chez elle où Matthew l'attendais certainement. Ces derniers temps alors qu'elle s'éternisait au travail, lui profitait de l'été et du soleil californien. En moins d'un quart d'heure, la brune parcourut la distance qui reliait son lieu de travail de son appartement situé sur Echo Park. Elle gara rapidement sa moto près de celle de Matthew, lui confirmant par la même occasion sa présence. Casque sous le bras, elle grimpa rapidement les escaliers pour arriver devant sa porte. Leur porte. Elle souffla un bon coup pour se donner du courage, elle n'avait aucune idée de la tournure que prendrait cette soirée après les signes d'attention qu'ils avaient partageaient quelques jours plutôt. Elle n'était sure que d'une chose : elle avait un besoin vital de lui, de ce qu'il avait à lui offrir. Comme une adolescente, elle arrangea deux trois mèches de ses cheveux pour avoir l'air plus présentable avant d'ouvrir la porte avec détermination. " Matt, t'es là ?" Elle entreprit de se débarrasser de ses chaussures sur le seuil de la porte avant de pénétrer dans l'appartement en chaussette. Elle savait à quel point les chaussures pleines de boues le rendaient fou. Contrairement à la jeune Coleman, ce dernier était beaucoup plus ordonné. Alors pour le remercier de supporter son énorme bordel qui reflétait parfaitement sa façon de vivre, elle s'évertuait à faire des efforts également de son côté. Elle déposa son casque à l'emplacement prévu à cet effet ainsi que ses clés sur le petit meuble de l'entrée, tandis qu'il s'avançait vers elle torse nu. Elle lui lança un petit sourire qui se voulait amicale mais qui devait plutôt ressemblait à une grimace. Nerveuse, elle passa sa main dans ses cheveux évitant de croiser son regard et surtout de poser ses yeux sur lui. Elle ne voulait pas avoir de gestes déplacés envers lui et malheureusement elle ne savait plus déterminer les limites du raisonnable, tant leur relation était particulière. Elle avait l'impression de faire un énorme retour en arrière, de redevenir des étrangers alors qu'ils avaient réussi à s'apprivoiser rapidement, mêlant leur manière de vivre avec brio. Elle le redécouvrait à nouveau et appréciait chaque nouvel aspect de sa personnalité. " Alors qu'est-ce que tu nous prépares de bon ce soir ? " poursuivit-elle afin de détendre l'atmosphère, en se massant la nuque. " Enfin, on peut commander aussi une pizza, si tu n'as pas envie de cuisiner..." poursuivit-elle maladroitement. Elle tenta un nouveau sourire alors qu'elle restait plantée au niveau du petit salon de leur appartement, in capable de prendre une décision quant à son attitude à adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surferbabex3.lebonforum.com

Between Me and You (Matthew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» VALENTINE'S DAY EST LÀÀÀÀÀÀ !
» Kuroshitsuji ♛ If I were you, I would have gone far away
» Cheeky you’d say Rolling ’round the playground. ▲DAISY&JOHN
» Sweet California, Oh yeah ♫
» (m) - AARON JONHSON - Matthew Alex Roswood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum personnel de Carrie :: Welcome Home :: Ecrits :: Maxyne Coleman (Chloe Bennet)-